La logistique emballage : optimisation de la préparation de commandes

emballage-marchandise-logistique

La préparation de commandes constitue un levier important pour les entreprises.
En effet, non maîtrisée, elle peut être vecteur d’erreurs dans le picking, dans la gestion des stocks, qui entraineront par la suite une augmentation de certains coûts, voire le mécontentement de partenaires et clients.

Au-delà des possibles erreurs, l’étape de traitement d’une commande est une étape clé de la chaîne logistique qui permet de réduire ses coûts.

C’est pourquoi nous vous proposons quelques éclairages pour optimiser votre supply chain.

1 : Définir avec précision votre capacité de stockage

La première étape consiste à connaître avec exactitude ses capacités de stockages. Une bonne connaissance de son entrepôt permet en effet de réaliser des prévisionnels, d’anticiper son approvisionnement et d’organiser ses ventes.

2 : Organiser un véritable espace dédié à la préparation de commandes

La préparation de commandes est une étape durant laquelle plusieurs erreurs humaines peuvent être commises dans l’étiquetage ou dans le traitement de colis (risque d’inversions de colis).

Cependant, une bonne organisation permet de limiter ces risques.

Pour ce faire nos experts supply chain vous recommandent de définir un véritable espace dédié à la préparation de commandes, de mettre en place une signalétique claire, précise et de grouper autant que possible les commandes par lots.

3 : Optimiser vos systèmes de stockage 

Nous vous recommandons de toujours contrôler vos stocks, possiblement avec un logiciel type WMS ou CMS et de définir plusieurs zones de stockages en fonction de la nature des marchandises afin d’avoir une visu sur l’état des articles stockés.

Il convient également de ne pas oublier d’inventorier les produits lors de chaque sortie de stock.

4 : Réaliser l’emballage des marchandises avec soin

Compte tenu des multiples potentiels trajets et intermédiaires entre les mains desquels l’emballage est susceptible de passer, l’emballage constitue une procédure à ne surtout pas négliger. Il doit être adapté, de qualité et résistant.

5 : Le contrôle qualité / quantité après préparation

Une fois les marchandises préparées, il est indispensable de réaliser l’étape de contrôle de qualité et quantité.
En effet, à ce stade, il faut être capable d’envoyer le bon produit, dans la bonne quantité et la bonne qualité à la bonne adresse.
Cela peut paraître facile à faire, pourtant les défis sont nombreux et les erreurs de picking ou de stock arrivent.
Lors de la préparation, le préparateur de commandes prélève les articles en les vérifiant (compatibilité, conditionnement, quantités, qualité), peut faire un contrôle par code barre (le préparateur peut avoir l’obligation de scanner un code barre ou numéro de série afin de valider sa préparation), réalise les colis en veillant à en équilibrer le poids dans le colis, effectue le suremballage et met à disposition la commande après l’avoir contrôlée et/ou pesée. Il appose les étiquettes sur les colis ou palettes.

Le préparateur de commandes joue donc un rôle très important dans le suivi de la traçabilité des marchandises, car il est le dernier maillon avant l’expédition des marchandises chez le client.

Vous avez un ou plusieurs besoins logistiques à traiter ?! Une question sur l’optimisation de votre supply chain ?

Contactez nos experts sans plus attendre par ici.

0 Comments

fr_FRFrench